Cyclisme – Tour de San Juan – Tour de San Juan : Bennett prend la dernière étape, Anacona sacré devant Alaphilippe

0
13

Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) a profité du soutien de Peter Sagan pour s’offrir la dernière étape du Tour de San Juan, dont le vainqueur final est Winner Anacona (Movistar).

Peter Sagan n’était pas venu en Amérique du Sud pour briller : le Slovaque avait fait le voyage pour empiler les kilomètres et jouer au poisson-pilote de luxe de Sam Bennett. «Ça met un peu de pression d’avoir un triple champion du monde à son service, admet le sprinteur irlandais. Mais c’est super cool qu’il me fasse tellement confiance. Après tout, il n’était pas obligé de le faire.» Passé tout près lors des premières arrivées massives, le duo est parvenu à ses fins, dimanche : Bennett, joliment emmené par le train de la Bora-Hansgrohe, a emporté sa première victoire de la saison lors d’une dernière étape en forme de critérium (neuf tours de périphérique autour de l’agglomération argentine).

Au milieu d’une foule impressionnante – des dizaines de milliers de spectateurs s’étaient massés le long du tracé -, le sprinteur de vingt-huit ans a devancé Alvaro Hodeg, qui la veille avait prolongé son contrat au sein de la formation Deceuninck – Quick-Step. Le Français Rudy Barbier (Israel Cycling Academy) a pris la sixième place, sur la même ligne que Sagan (cinquième). «Je termine mon Tour sur une bonne note : on n’est pas encore au top mais on a été très patient aujourd’hui, vivement le retour en Europe.»

«L’objectif est plus que rempli» (Julian Alaphilippe)

Vainqueur trois jours plus tôt à l’Alto Colorado, le leader Winner Anacona (Movistar) n’est pas parti à la faute malgré un final ultra-rapide où le peloton a fait quelques jolies vagues. «C’était très nerveux, souffle Julian Alaphilippe, qui a confirmé sa deuxième place au général (+35 »). On a eu quelques crevaisons mais globalement, ça s’est bien passé. L’objectif est plus que rempli cette semaine : j’ai gagné deux étapes, et Remco (Evenepoel) a pris le maillot.»

Evenepoel sacré meilleur jeune

Le maillot ? Celui de meilleur jeune de la course, que le Belge, benjamin du peloton à San Juan (19 ans), a décroché pour sa toute première semaine chez les pros en prenant la neuvième place du général (+1’36). «C’était un très bon début, s’est félicité l’intéressé. J’ai beaucoup appris pendant ces quelques jours. Je pense avoir prouvé que j’avais déjà ma place chez les grands.» Vingt-trois ans le séparent d’Oscar Sevilla (Team Medellin), qui finit sur le podium du général, à vingt-deux secondes à peine d’Alaphilippe, qui s’envolera lundi soir en Colombie pour y poursuivre sa préparation en vue des classiques.


Gaétan Scherrer, à San Juan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here