esport – Les jeux de foot, c'était comment avant ?

0
2

Bien avant l’émergence des incontournables FIFA et ISS (devenu PES), on jouait déjà au football sur consoles…

Le genre footballistique sur consoles apparaît par l’intermédiaire de divers titres indépendants dans le courant des années 1970. Le premier jeu consacré au ballon rond en couleurs est publié en 1979. Intitulé sobrement Soccer, il met aux prises deux équipes composées de cinq joueurs, dont un gardien de but jamais statique ; en raison de limites liées au gameplay, il suit en effet systématiquement le mouvement effectué par le joueur de champ le plus proche du ballon…

Des progrès l’année suivante, malgré un retour au noir et blanc, avec Atari Soccer. Encore moins de joueurs présents sur la pelouse (4 contre 4), mais un effort sur l’animation appréciable.

Une petite dizaine de titres ont été commercialisés jusqu’à 1988. La plupart sans grande envergure, peinant ainsi à combler des gamers qui voyaient pourtant débarquer des phénomènes vidéoludiques tels que Mario, Pac-Man ou encore Alex Kidd. Deux sont toutefois notables, à commencer par celui qui fut baptisé du nom du Roi Pelé :

Réalité virtuelle, véhicules motorisés, absence d’arbitre : ces autres façons de jouer au foot sur consoles

L’autre, c’est Soccer, appellation générique commune à plusieurs titres de l’époque. Un divertissement plutôt sérieux mais encore poussif. Ça se passe sur NES à partir de 1985.

En 1989, c’est la délivrance ! Doté d’un gameplay novateur, Kick Off va tout simplement révolutionner le genre. Avec sa vue plongeante et son réalisme avant-gardiste, la simulation signée Dino Dini garde encore une place à part dans le coeur de toute une génération de joueurs. On oubliera volontiers la tentative de remise au goût du jour qui a viré au fiasco juste avant l’Euro 2016…

Dans la lignée de Kick Off (et de ses suites), un grand nombre de simulations plutôt abouties apparaissent sur les diverses plateformes de salon. Notamment Sensible Soccer, Super Soccer et sa magnifique bande-son, ou encore Goal, tous les trois en 1992. Avant l’arrivée des deux licences qui domineront à tour de rôle l’univers des jeux de foot, FIFA et ISS (qui deviendra PES), ne laissant que des miettes à la concurrence…


Islem Sharouda

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here