Foot – Disparition Sala – Douleur en Argentine après la confirmation de la mort d'Emiliano Sala

0
4

La confirmation jeudi de la mort d’Emiliano Sala a ému les Argentins, des habitants de Progreso, où il a grandi, jusqu’à Gabriele Batistuta et au président argentin Mauricio Macri.

Le décès d’Emiliano Sala, confirmé jeudi après la découverte et l’identification de son corps, a provoqué l’émotion en Argentine, que ce soit dans la commune de Progreso, où il avait grandi, jusqu’à Mauricio Macri, le président argentin. « Depuis que nous avons appris (l’identification du corps), les gens ne parlent que de ça, a confié Oscar Heymo, le patron d’un restaurant de Progreso. Le village est très affecté. Il était très aimé et admiré de tous. Ici c’est petit, tout le monde se connaît. » Ami d’Horacio Sala, le père du footballeur, le restaurateur n’a pas eu le courage de lui rendre visite. « Cette histoire, c’est terrible, vous n’imaginez pas la douleur qu’on ressent », a-t-il poursuivi.

« Quelle tristesse, c’est la pire des nouvelles. Repose en paix Guerrier. Mes condoléances à la famille et aux proches d’Emiliano Sala », a réagi sur Twitter Gabriel Batistuta, l’ancien international argentin, originaire comme Sala de la province de Santa Fe. « Quelle douloureuse nouvelle. Mes condoléances aux membres de la famille, aux amis, aux compagnons d’Emiliano Sala dans ce moment si difficile. Nous sommes avec vous », a tweeté Mauricio Macri, le président argentin, ancien président du club de Boca Juniors.

« Nous sommes tous abattus par cette information, nous lui dédions (notre) qualification », a déclaré à Fox Sport Fernando Batista, sélectionneur de la sélection argentine U20, qui a décroché jeudi son billet pour le Mondial de la catégorie.

Le corps repêché est celui d’Emiliano Sala

Tous nos articles sur la disparition d’Emiliano Sala


Avec AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here