Foot – L1 – Après Vieira et Henry, qui sera le prochain champion du monde entraîneur de club ?

0
6

Après Patrick Vieira et Thierry Henry devenus respectivement entraîneurs de Nice et de Monaco, quels seront les prochains champions du monde 1998 susceptibles de s’asseoir sur un banc dans les semaines ou les mois qui viennent ?

Laurent Blanc : le Président compte les jours

Il a déjà entraîné Bordeaux (avec un titre de champion en 2009), l’équipe de France (2010-2012) mais depuis son passage au PSG, conclu en 2016 sur un beau palmarès national mais un bilan décevant en Ligue des champions (quarts de finale). Après une longue pause, l’ancien défenseur cherche un nouveau défi. Prioritairement à l’étranger, où son nom est souvent cité dans les short lists, même si son nom avait circulé un moment à Lyon.

Bernard Diomède : de la Fédé au privé ?

Il a pris son temps avant de franchir le pas et de passer enfin de l’autre côté de la barrière en s’asseyant sur un banc. En 2015, il obtient son BEPF (Brevet d’entraîneur professionnel de football) en compagnie de Willy Sagnol, Claude Makelele, Eric Roy et d’un certain Zinedine Zidane. En août 2015, il occupe le poste de sélectionneur des U 17, puis des U 18 et des U 19 avant de s’occuper récemment des U 20, tout en dirigeant son académie à Issy-les-Moulineaux, en région parisienne, avec le soutien du Ministère de l’Education Nationale. Il ne lui reste plus qu’à diriger un club pour avoir fait le tour de la question.

Bernard Diomède en 2015. () A. Mounic/L'Equipe
Bernard Diomède en 2015. () A. Mounic/L’Equipe

Lionel Charbonnier : un nouveau pari exotique ?

Le troisième gardien des Bleus enfile son costume d’entraîneur quatre ans après le sacre de 1998, mais ne suit pas la même carrière que ses partenaires champions du monde. Il remporte d’abord le Championnat des Nations OFC avec… Tahiti, puis part pour l’Indonésie avant de revenir en Europe en Belgique (FC Bleid) et de s’évade de nouveau en rejoignant la République Démocratique du Congo (Sanga Balende). Le tout entrecoupé d’un passage à Istres. Consultant pour RMC et Equidia, l’ancien Auxerrois pourrait replonger en club, mais davantage au sein d’une formation « exotique » plutôt que dans le championnat français.

Lionel Charbonnier. (S. Mantey/L'Equipe)
Lionel Charbonnier. (S. Mantey/L’Equipe)

Alain Boghossian : pour une première en club

Appelé en renfort, en juillet 2008, pour épauler le sélectionneur Raymond Domenech en tant qu’adjoint, Alain Boghossian, malgré le fiasco de Knysna à la Coupe du monde 2010, est reconduit dans ses fonctions avec l’arrivée de Laurent Blanc avant de quitter prématurément les Bleus.Titulaire de son DEPF, le milieu de terrain est par la suite devenu consultant pour de nombreux médias entre deux tournois de golf, sa deuxième passion, mais pourrait rapidement replonger s’il trouve un club susceptible de lui faire confiance.

Zinedine Zidane : le boss prend son temps

Nommé en janvier 2016 entraîneur en chef du Real Madrid suite au licenciement de Rafael Benitez, Zinedine Zidane fait immédiatement le plein de trophées. Trois Ligue des Champions consécutives, un record historique pour un entraîneur, une Liga, une Supercoupe d’Espagne, deux Supercoupes d’Europe et deux Mondial des clubs. Depuis la fin de la saison dernière et sa démission surprise du Real, Zizou aspire à un peu de repos. Dans quelques mois, pas avant puisqu’il en souhaite pas prendre un club en cours de saison, il reviendra aux affaires. Peut-être en Angleterre, à Manchester United, une des grosses pointures du championnat, à la recherche d’un coach pour la saison à venir.


Jean-Philippe Cointot

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here