Julie Gayet ne fera "aucun sacrifice" pour François Hollande

0
18

Julie Gayet prend la parole et pèse chacun de ses mots. Dans « ELLE », elle explique pourquoi elle n’a pas souhaité devenir première dame mais aussi comment elle vit son histoire d’amour avec l’ancien président François Hollande…

Julie Gayet est à l’affiche du Gendre de ma vie, nouvelle comédie de François Desagnat dont elle partage l’affiche avec Kad Merad, le 19 décembre 2018. En janvier, elle présentera à Paris la pièce Rabbit Hole, montée à Lyon, au Théâtre des Bouffes parisiens à partir du 17. L’actrice, qui est aussi réalisatrice et productrice, est en couverture du magazine ELLE, en kiosques depuis vendredi 14. Dans cette longue interview, la star de 46 ans explique pourquoi elle n’a pas souhaité se glisser dans le rôle de première dame lorsque son compagnon François Hollande était encore président. Elle parle aussi d’amour…

Pas question d’endosser le rôle de première dame qu’elle considère comme un travail pour lequel il n’y a pas de salaire. Julie Gayet ne voulait pas soudainement devenir « femme de ». Dans son histoire d’amour, l’actrice ne veut « aucun sacrifice » : « Même si mes sentiments sont forts, j’ai le désir de mener tout le reste de ma vie de front. Avec la conviction qu’il faut tout faire en même temps. Le plus important, c’est d’être juste et cohérente. »

La mère de deux grands garçons (Tadéo et Ezéchiel) se décrit comme une actrice discrète et entend le rester. Elle rappelle que durant le mandat de François Hollande elle n’a pas ralenti ses activités professionnelles, notamment de productrice qui l’ont conduite de Cannes aux Oscars (avec le documentaire de JR et Agnès Varda : Visages villages). « Je ne sais pas ce que chacun pense du fait que nous soyons ensemble, moi dans le cinéma et lui dans la vie politique, mais c’est comme ça. L’important, c’est d’être heureux. »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here