Mort de Jean-Pierre Mocky : le look improbable du réalisateur dans son cercueil

0
1

Décédé le 8 août 2019, Jean-Pierre Mocky a été enterré ce lundi 12. Si son cercueil a circulé dans le sixième arrondissement de Paris avant de rejoindre le Val d’Oise, impossible de voir la tenue que le réalisateur avait exigé. On vous en dit plus…

La famille et les amis de Jean-Pierre Mocky sont passés du rire aux larmes, ce lundi 12 août 2019. Tous étaient venus saluer le réalisateur, disparu à l’âge de 90 ans le 8 août, dans l’église Saint-Sulpice du sixième arrondissement de Paris. L’occasion d’écouter les plus beaux discours écrits par son entourage, dont celui de sa fille Olivia Mokiejewski. Vêtue d’une robe bleu clair, la journaliste de 42 ans aurait pu surprendre l’audience… si cet « écart de conduite » n’était pas une demande de son père ! Car comme elle l’a précisé, Jean-Pierre Mocky n’aurait pas souhaité de noir, ni pour elle, ni pour lui, ni pour personne. D’ailleurs, camouflé dans son ultime résidence, le grand iconoclaste du cinéma français portait « une veste orange, un chapeau, un pantalon treillis et un caleçon Playboy ».

« Il nous avait convaincu qu’il vivrait cent ans pour faire des films, a-t-elle déclaré, comme le rapporte l’AFP. Rien n’était normal avec lui ». Et effectivement, parmi les invités, on distinguait très peu de tissus sombres. Michael Lonsdale, Benoît Magimel, Agnès Soral , Dominique Pinon, Daniel Russo, Henri Guybet, Bernard Menez, Daniel Prevost, Elsa Zylberstein, Richard Gotainer, Tom Novembre … tous ont répondu présent. Dominique Lavanant , en teintes lavande, a même accepté de confier sa peine devant la perte de son ancien acolyte – elle qui a tourné six fois avec lui, la dernière fois en 2016 dans Rouges étaient les Lilas : « Il était provocateur et attentionné, tout et son contraire ! Le tournage avec lui était un plaisir. Il savait aller sur la pointe des pieds tout en hurlant de temps en temps. »

Les pavés du sixième arrondissement n’étaient pas réservés qu’aux proches de Jean-Pierre Mocky. Parmi la foule qui a salué le cercueil du réalisateur, un bon nombre de fans et de cinéphiles. Dans le carnet du Figaro, ses enfants leur avait demandé de « venir lui adresser un au revoir joyeux plutôt que de pleurer sa mort. » En revanche, une poignée seule de proches a clôturé la journée. La suite des évènements s’est déroulée, dans la plus grande discrétion, dans le cimetière Prieuré Noir de la commune de Saint-Prix, située dans le Val d’Oise…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here